L'article

Quelqu'un que j'aimais est mort...

Quelqu'un que j'aimais est mort...
 
11.08.11 - Si quelqu’un que tu aimais est mort, tu as sûrement été triste pendant longtemps. On appelle ça le deuil. Si un copain a perdu un proche, tu te sens peut-être tout perdu pour l’aider et l’encourager. Voici cinq questions que tu peux te poser dans de telles situations.
Est-ce normal d’être triste?
Oui, parce qu’on ne peut plus entendre, voir, sentir ou toucher une personne que l’on aimait. Il y a un vide, un manque. Par exemple, si tu as perdu un copain, ça te manquera de ne plus pouvoir jouer avec lui.
Si tu as perdu quelqu’un de la famille, c’est encore pire, parce que c’est un point de repère qui a disparu. Tu peux te sentir perdu.

Comment faire disparaître la tristesse?
Tu as le droit de t’exprimer, de faire ressortir tes émotions, par exemple par les mots, le dessin, la musique, etc. Puis demande-toi comment tu vois la mort. Il faut admettre qu’on ne peut pas revenir en arrière.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Source/Agence: Christian Willi
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x