L'article

J’ose parler de Dieu à mes copains!

J’ose parler de Dieu à mes copains!
 
01.06.18 - La foi, la religion fait partie de la vie. Sur la terre, huit habitants sur dix se disent croyants. Alors pourquoi avons-nous de la peine
à parler de notre foi à nos copains?
Quand on est avec ses copains, on parle de ses passions, des sorties, du dernier film au cinéma, etc. Mais parler de sa religion ou de sa foi? On peut avoir peur de la réaction des autres! Pour t'encourager ..
.

Tout le monde se pose des questions sur Dieu. Donc c’est un sujet qui intéresse même si certains de tes potes peuvent te dire qu’ils ne croient pas à son existence. C’est leur choix! De même que toi, tu es libre de croire.
Si tes amis sont de vrais amis, ils respecteront ta croyance. Souvent, les questions viennent naturellement: «T’as quelle religion?» Réponds tout simplement, sans avoir honte.

Quand on est chrétien, on a envie de partager la bonne nouvelle apportée par Jésus. Quand il était sur terre, il a guérissait les malades, ceux qui avaient de grands chagrins et leur disait comment connaître Dieu.

Quand tu as une bonne attitude, que tu aides ceux qui en ont besoin, c’est une façon de partager ta foi.  

Laurent Virlogeux

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Témoignage de Léa, 8 ans

«Un jour, ma copine m’a demandé ce que j’avais fait le week-end. Dimanche, j’étais allée à l’Eglise mais je n’ai pas osé lui dire: je pensais qu’elle se moquerait de moi. En rentrant à la maison, j’étais triste. En parlant avec mon papa, j’ai compris que je ne devais pas avoir peur de parler de Dieu car il aime tout le monde. Dans la semaine, ma copine m’a demandé si j'étais croyante. J’ai pu lui répondre que oui. Elle m’a confié qu’elle aussi, même si ses parents n’y croyaient pas. J’étais trop contente de lui dire qu’elle pouvait aussi prier Dieu et qu’il l’aiderait.»
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x