L'article

Il est balayeur de rue… et auteur d’un livre!

Il est balayeur de rue… et auteur d’un livre!
 
27.11.17 - Quand tu jettes un chewing gum par terre, penses-tu à la personne qui nettoie les rues? Noham, Daneck et Matthew sont allés à Fribourg (Suisse) rencontrer Michel Simonet, un balayeur qui exerce ce métier depuis 31 ans.
Parlez-nous des déchets que vous trouvez ...
Je ramasse surtout des mégots de cigarettes, c’est ce qui prend le plus de temps car c’est petit et ils sont éparpillés.
Je vide les poubelles très vite remplies à cause des déchets de fast-food. Je balaie aussi la neige, je ramasse les feuilles mortes.

Que faites-vous quand vous voyez quelqu’un jeter un déchet par terre?
En général, les gens me voient et ils ramassent! Mais parfois, je dis : « Vous avez oublié quelque chose par terre! »

Vous avez toujours une rose accrochée à votre char. Pourquoi?
Un jour, j’ai vu mon char (une sorte de grosse brouette) plein de déchets pas très jolis et je me suis dit : « Pourquoi ne mettrais-je pas quelque chose de beau au milieu de ce qui est vilain? ». J’ai donc mis une rose à mon char et depuis, le magasin de fleurs m’en offre une tous les jours!

Quels sont vos outils?
Mes outils sont mon char, ma pelle, mon balai, et ma pince. Nous avons aussi des « Glutton », de gros aspirateurs électriques, mais je préfère mon char.

Est-ce un métier difficile?
Je commence à 5h30 du matin et je finis à 15h05, avec une pause à midi. J’ai un grand secteur, toujours le même, que je dois nettoyer chaque jour. Je marche entre quinze et vingt kilomètres par jour. 

Sur intenet
L’année dernière, Michel Simonet a publié son histoire dans Une rose et un balai (éd. Faim de siècle). Sur internet, tu peux aussi trouver un reportage sur lui.

Sandrine Roulet

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Les petits reporters s’expriment:

« Ça m’a touché que Michel ait fait des études et qu’il ait finalement décidé de faire un métier simple, pour être dehors et proche des gens. »
Noham, 11 ans

« J’ai trouvé rigolo qu’il travaille avec des outils tous simples, une pelle, un balai, comme autrefois. »
Daneck, 11 ans

« J’ai trouvé touchant que Michel souhaite faire un travail qui rende service aux autres et pas un travail pour gagner beaucoup d’argent. »
Matthew, 11 ans

 

x