L'article

Au secours, atchoum!

Au secours, atchoum!
 
01.06.18 - Dès que le soleil se met à briller 2-3 jours de suite au printemps, tu éternues dix fois par minute, ton nez et tes yeux coulent ou te démangent? Tu es alors probablement allergique à certains pollens.
Qui sont ces ennemis invisibles?
Par temps sec, des centaines de pollens peuvent provoquer des allergies. Ce sont de minuscules poussières brunes ou jaunes produites par les fleurs des arbres, des herbes ou des graminées. Ils permettent la reproduction de la plante.
Il suffit parfois d’un coup de vent qui secoue une branche d’arbre pour que tu puisses voir un nuage de pollen s’élever dans l’air!

Ton corps réagit!
Ton corps détecte si un pollen allergisant indésirable est entré dans ton nez ou tes yeux, et va tout faire pour l’expulser. Si tes yeux piquent et gonflent, c’est que le pollen a provoqué une allergie. En coulant, ils vont essayer de l’éliminer.

Dans le cas du nez, lorsque les petits poils qui tapissent tes narines auront capturé l’intrus, des capteurs enverront un signal au cerveau qui ordonnera leur évacuation. Pour cela, tu inspireras sans y penser une grande bouffée d’air. Puis tu l’expulseras très fort en éternuant, jusqu’à 200km/h!  

Adrinée Burdet

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x